Remplacement couverture.JPG

 Conférenciers d'honneur

esith logo.jpg
Daoud_ait_kadi.jpg
Universite-laval.png
Ghyslain_Bouchard.jpg
Vegeto.jpg

INVITÉE VEDETTE

 

L'IMPACT ET L'HÉRITAGE DE NOS VÊTEMENTS : NOUS IDENTIFIER EN TANT QUE NATION
Tracy Toulouse

Tracy Toulouse est originaire de la rive nord du lac Huron et est une fière membre de la première nation Sagamok Anishnawbek. Tracy est une créatrice de vêtements et une artisane traditionnelle. La vision artistique de Tracy combine des motifs authentiques de la forêt et un design moderne pour des produits de qualité, confortables et d’un style identifiable. Les designs de Tracy intègrent des appliques, du cuir, de la fourrure, des os de cervidés, de l’écorce de bouleau, des perles et des rubans. Ses créations mettent en valeur l’esprit autochtone et son lien avec la terre, en portant la voix de cet esprit à travers les vêtements afin qu’elle soit entendue et ressentie par tous. Chaque création est porteuse de la tradition et de l’esprit des peuples autochtones des forêts.

CONFÉRENCIERS D'HONNEUR

COMMENT L’ESITH A PU SOUTENIR LES OPÉRATEURS DU SECTEUR TEXTILE MAROCAIN PENDANT LA CRISE DE COVID-19.
Omar Cherkaoui

 

Omar Cherkaoui est docteur en chimie depuis 1996 à l’Université Claude Bernard de Lyon. Il est enseignant-chercheur à l’ESITH depuis 1997. Ses sujets couvrent la chimie des textiles, l’ennoblissement textile, la chimie des polymères et les textiles non conventionnels « textiles techniques ». Depuis 2009, il est responsable du laboratoire de recherche textile « REMTEX ». Actuellement, il est Directeur R&D à l’ESITH depuis 2015. Il est responsable et membre du comité d’organisation de la conférence internationale ITMC sur les textiles intelligents et la personnalisation de masse ou Mass Customization. Il est expert en finition, traitement des eaux usées, efficacité des ressources, ingénierie, conception et test de laboratoire, risques chimiques et auditeur technique de laboratoires de test et d’inspection ISO 17027. Ses recherches scientifiques portent sur la fonctionnalisation des fibres textiles et la valorisation des fibres naturelles et des déchets textiles en produits à haute valeur ajoutée et dans le développement de matériaux textiles avancés. Sa production scientifique est constituée de plus de 150 publications dans des revues indexées et de 24 brevets.

MATÉRIAUX À BASE DE FIBRES : DE LA NANO À LA MACRO-ÉCHELLE
Raúl Fangueiro

Le professeur Raul Fangueiro est actuellement professeur titulaire et chercheur principal à l’école d’ingénierie de l’université de Minho, au Portugal. Il est le directeur du département d’ingénierie mécanique et le chef du Centre pour la science et la technologie du textile de la même université, avec une expertise dans les matériaux avancés (nano, intelligents, composites) et les structures (3D, auxétiques, multi-échelles) avec 45 chercheurs. Il est le mentor et le coordinateur de FIBRENAMICS - Institute of Innovation on Fiber-based Materials and Composites (www.fibrenamics.com), qui regroupe 350 partenaires et développe des activités de promotion, de diffusion, de transfert de technologie et de recherche sur les matériaux avancés à base de fibres. Il a publié plus de 180 articles dans des revues scientifiques de renommée internationale, 450 publications de conférences, 36 livres et 40 brevets. Il est le coordinateur scientifique de plusieurs projets de recherche nationaux et internationaux sur les matériaux fibreux et composites avancés, principalement pour des applications dans les domaines du bâtiment, de la défense, de l’architecture et des soins de santé. Il a supervisé plusieurs travaux scientifiques de doctorat et de post-doc et préside AUXDEFENSE - Conférence mondiale sur les matériaux avancés pour la défense et ICNF - Conférence internationale sur les fibres naturelles. Raul Fangueiro est le fondateur de la WANFR - World Association of Natural Fibers Research, membre du comité de rédaction de plusieurs revues scientifiques internationales de premier plan sur les matériaux composites et fibreux, et membre de plusieurs groupes de travail de l’Agence européenne de défense et de l’OTAN.

LE RÔLE DES TEXTILES INTELLIGENTS DANS L'AVENIR DE LA SANTÉ

Pierre-Alexandre Fournier

Pierre-Alexandre Fournier est cofondateur et PDG de la société montréalaise Hexoskin (www.hexoskin.com), un leader mondial des vêtements intelligents pour le suivi des signes vitaux et des logiciels d’IA pour les applications cliniques. Hexoskin a été fondée en 2006 et a lancé en 2013 le premier vêtement intelligent compatible avec l’iPhone pour le suivi de la santé, qui a remporté plusieurs prix internationaux. En 2018, Hexoskin a lancé Astroskin, un ensemble de vêtements intelligents pour la recherche clinique qui a été adopté pour la surveillance à distance de la santé des astronautes dans la station spatiale internationale. Pierre-Alexandre est également un défenseur de la transparence dans les soins de santé, de l’autonomisation des patients et de l’innovation dans les soins de santé par le design.

PATRONAGE DE VÊTEMENTS ATTRAYANTS POUR LA PERSONNALISATION DE MASSE.

KyoungOk Kim

KyoungOk Kim est professeur associé au département d’ingénierie avancée des textiles et du kansei, à la faculté des sciences et technologies textiles de l’université de Shinshu et à la division de la mode et du textile intelligent de l’institut d’ingénierie des fibres (IFES), pôle interdisciplinaire de recherche de pointe (ICCER), université de Shinshu, Japon. Elle a obtenu son doctorat en ingénierie textile à l’université Shinshu. Ses recherches portent sur l’ingénierie de l’habillement, l’ingénierie textile et l’ingénierie Kansei dans les domaines de l’habillement et du textile.

MATÉRIAUX ET SYSTÈMES INTELLIGENTS : L’INCERTITUDE EST-ELLE DEVENUE VITALE POUR LA
COMMERCIALISATION ?
Marie O'Mahony

 

Le Dr Marie O’Mahony, propriétaire unique de O’Mahony Consultancy, possède plus de vingt ans d’expérience dans le domaine des matériaux intelligents et de la technologie du vêtement. Elle est également professeur invité au Royal College of Art (RCA) et a écrit six livres sur les matériaux intelligents et les textiles avancés, dont cinq ont été publiés par Thames and Hudson. Elle a déjà fait partie du Conseil de l’innovation dans le domaine du textile, de l’habillement et de la chaussure (TCFIIC) du gouvernement australien et est actuellement membre du Conseil de direction d’intelliWEAR.

VÊTEMENTS INTELLIGENTS POUR LA SURVEILLANCE EN LIGNE DE LA SANTÉ ET DU BIEN-ÊTRE
HUMAINS.
Xianyi Zeng

Xianyi Zeng est professeur émérite à l’Ecole d’Ingénieurs Textiles de l’ENSAIT, France, Directeur du Laboratoire GEMTEX. Ses principaux intérêts de recherche sont l’intelligence artificielle, la mode numérique, l’analyse sensorielle, les systèmes intelligents à porter, la conception informatisée de vêtements et la gestion de la production personnalisée. Il a publié plus de 130 articles dans des revues internationales à comité de lecture et présenté plus de 200 articles lors de conférences internationales, et a supervisé plus de 30 doctorants. De plus, il a été PI de trois projets européens tels que FBD_BModel (programme H2020) et d’un certain nombre de projets de recherche nationaux et régionaux ainsi que de projets industriels en coopération avec des groupes internationaux en France et en Europe.​​

LES APPROCHES COLLABORATIVES ET COLLECTIVES : UN ENJEU MAJEUR POUR RELEVER LES DEFIS DE DEMAIN

Bruno Mougin

 

Bruno Mougin a débuté par des études d'ingénieur chimiste à l'École Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand. Il s'est spécialisé dans les matériaux polymères. Parallèlement, il obtient un master en chimie des interactions à l'Université Blaise Pascal et finalise sa formation par un doctorat à l'Université Claude Bernard de Lyon en 2005, sur le procédé d'extrusion réactive pour l'élaboration de matériaux nanocomposites. Il a collaboré dans des milieux académiques (Université Claude Bernard, CNRS, Université Technique Clausthal). Bruno Mougin a une forte expérience de l'industrie. Il a en effet travaillé pour Rhodia (Solvay aujourd'hui), Exxonmobil, Hermès, Sofileta, Arjowiggins, Thuasne et d'autres sociétés dans le domaine de la recherche et du développement. Il rejoint l'association Techtera (le pôle de compétitivité textile français) à partir de 2011 et cumule plusieurs missions : développement commercial, interclustering, management de la qualité et projets collaboratifs d'innovation principalement au niveau européen. Bruno Mougin a une forte expérience de l'innovation, à l'interface de la recherche académique et des besoins industriels.

DÉPLOIEMENT DE L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS L'INDUSTRIE TEXTILE
Daoud Aït-Kadi

 

Le professeur Daoud Aït-Kadi est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie mécanique de l’École Mohammedia d’Ingénieurs (1973), d’une maitrise ès sciences en génie industriel de l’École Polytechnique de Montréal (1980) et d’un doctorat (Ph.D) du département d’informatique et de recherche opérationnelle (1985). Tout au long de sa scolarité, il a assuré, sur une base régulière, des charges de cours en fiabilité/maintenance (Poly. Montréal), en gestion des opérations (UQAM) et des formations ciblées en fiabilité/maintenance pour l’industrie (Hydro-Québec, Alcoa, Centrale Nucléaire Gentilly, Renault (automobile et tracteurs agricoles), SNECMA MOTEURS (France), OCP (Maroc), la RAMQ, l’IRSST… En 1990 il a rejoint le département de génie mécanique à l’Université Laval (Québec). En 1990 il a mis sur pied le premier programme de baccalauréat en génie industriel à l’Université Laval. Il a également participé activement à la création de l’équipe de recherche le FOR@C et aux centres de recherche le CIRRELT et le CIRODD et dont il fait toujours partie. Le professeur Aït-Kadi a assuré l’encadrement de près de 200 chercheurs au doctorat, à la maîtrise et au diplôme de deuxième cycle en génie industriel. Près d’une vingtaine de diplômés de l’équipe du professeur Aït-Kadi occupent actuellement des postes de professeurs dans des universités canadiennes, Marocaines, Françaises, Africaines et Asiatiques. Le professeur Aït-Kadi a signé et co-signé près de 400 publications scientifiques et ouvrages de référence. Il est membre résident de L’Académie Hassan II des Sciences et Techniques du Royaume du Maroc. Il a obtenu plusieurs distinctions honorifiques autant en enseignement qu’en recherche. L’Université de Valenciennes (France) lui a décerné un doctorat Honoris Causa pour ses contributions scientifiques.

DE L'ASCLÉPIADE À VEGETO

Ghyslain Bouchard

Après avoir porté le chapeau d’enseignant en sciences textiles au CÉGEP de St-Hyacinthe pendant plusieurs années, il est chargé des opérations au sein d’entreprises de textile et de vêtements. Il est nommé à la tête du créneau Matériaux Souples Textiles administré par le Ministère de l’Économie et Innovations de 2010 à 2018, regroupement au sein duquel il consolide ses relations avec les acteurs du milieu et sa vision globale de l’industrie.

C’est en 2019 qu’il prend le rôle de Directeur Général de la division asclépiade de VEGETO afin de mener à bien le développement et la commercialisation d’un isolant thermique novateur. Bien au-delà de la supervision de la production, Ghyslain mobilise les équipes avec un leadership et une bienveillance redoutable. Passionné, fin connaisseur, critique : Ghyslain Bouchard n’hésite pas à se mettre les mains dans la terre et la matière première quand c’est nécessaire.

ÉVOLUTION DU PLACEMENT AUTOMATISÉ DES FIBRES DE RENFORT DANS LA FABRICATION DES PIÈCES COMPOSITES.

Nicolas Juillard

Le Groupe Monterey est le plus important tisseur au Canada, il sert les secteurs de la défense, la protection, les matériaux composites et de nombreux autres domaines où des tissus spécialisés de haute performance sont requis. Avec plus de 30 ans d'expérience dans les composites et les renforts textiles utilisés dans des applications techniques très variées, Nicolas Juillard met aujourd'hui son savoir tant dans les procédés de fabrication que les applications demandant des performances hors normes au service d'un groupe Nord-Américain majeur. Aider à l'augmentation des performances, la baisse des coûts tant des renforts que des procédés de mise en œuvre en aval ou le bon choix des matériaux, tel est la passion et le savoir-faire qu'il met au service d'un secteur dynamique en pleine expansion.

CONNECTER L'INDUSTRIE ET ​​LE MILIEU ACADÉMIQUE POUR UNE INNOVATION RÉUSSIE DANS LE DOMAINE DES TEXTILES

Chris Deloof

 

En 2021, Chris Deloof s’est tourné vers une carrière dans le monde universitaire après avoir travaillé pendant 30 ans dans l'industrie textile. En tant qu'ingénieur textile titulaire d'un diplôme de troisième cycle en gestion d'entreprise, il a acquis une expérience dans la gestion de l'innovation dans un contexte international. Il s'appuie sur le réseautage interindustriel et la cocréation pour favoriser une innovation ouverte et transformatrice.

Chris dirige maintenant TEX IS MORE, un centre de développement commercial de l'Association de l'Université de Gand, en Belgique, qui se concentre sur les innovations textiles pour la protection, le confort et les soins. Sa mission est de construire des passerelles entre la recherche académique et les applications industrielles dans le domaine des textiles.

En tant que gestionnaire, Chris est convaincu qu'une communication claire et transparente est essentielle pour aider les gens et les organisations à se développer.

Raoul Fangueiro.jpg
Xianyi Zeng.jpg
Mary O'Mahony.jpeg
KyoungOk Kim.jpg
PAFournier_square_photo-2015.jpg
Nicolas-Juillard.jpeg
texonic.jpeg
Chris Deloof_ITMC.jpg
LogoTex 2_Witte achtergrond R30 G100 B200.jpg
Bruno_Mougin.jpg
logo-techtera-cmjn.png